Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 15:41

Lorsque les rebelles maoïstes sont arrivés au pouvoir en 2008, le premier ministre issu de leurs rangs a, contrairement à la tradition qui veut que le premier déplacement à l'étranger se fasse en Inde, décidé de privilégier la Chine où il a rencontré Ju Hintao à l'occasion des Jeux Olympiques.

La Chine est de plus en plus présente au Népal, "tampon" stratégique qui la sépare de l'Inde, viel ennemi avec lequel subsistent quelques querelles de frontières himalayennes, notamment au Cachemire et au Sikkim, tous deux voisins du Népal.

Festival de la Chine en octobre 2009, Pacte pour la sauvegarde du Tigre Blanc, subventions pour améliorer les infrastructures routières qui mènent en Chine, pardon ! au Tibet, ouverture d'une ligne de bus hebdomadaire entre Kathmandou et Lhassa, voire projet de prolongation de la ligne ferroviaire Beijing - Lhassa jusqu'à Katmandou, etc... Les projets sont nombreux et de plus en plus de chinois s'installent au Népal pour commercer.

Le commerce a ses qualités mais aussi ses vices : récemment la police népalaise a démantelé une filière d'importation de jeunes prostituées chinoises. Déplacées ici pour quelques jours ou semaines avec des visas de touristes, elles repartent ensuite d'où elles sont venues après avoir satisfait pour 250 € la nuit quelques touristes étrangers et notables locaux.

Il faut rappeler que dans le même temps les jeunes filles népalaises, réputées pour leur beauté, font l'objet d'un intense trafic qui les amène, elles, à Mumbay ou à Delhi.

La mondialisation quoi !

Partager cet article

Repost 0
Published by triplegem nepal
commenter cet article

commentaires