Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 14:30


Tous ceux qui voyagent au Népal peuvent constater que les religions n'y sont pas un sujet de querelle. Plusieurs s'y cotoient : hindouisme, bouddhisme, islam, chrétienté ainsi que de vivants restes des religions chamaniques des temps anciens.

Les népalais aiment les fêtes religieuses qui sont nombreuses et durent parfois une semaine, paralysant la vie économique du pays. Ils participent à toutes sans ostracisme et les mariages entre personnes issues de communanutés religieuses différentes sont assez fréquents même si l'un des mariés, le plus souvent la femme, doit accepter la religion de l'autre comme religion familiale.

La violence inter religieuse est un produit importé de l'Inde voisine. Elle s'illustre essentiellement entre hindous d'une part, muslmans et chrétiens d'autre part. :

-  les musulmans, descendants des marchands implantés là au cours des siècles, sont peu nombreux (5 % de la population) et assez discrets même si le nombre de barbus, là comme ailleurs, a beaucoup augmenté depuis quelques années, ce qui se remarque d'autant plus dans un pays asiatique où les hommes sont souvent imberbes ! 

-  les chrétiens, encore moins nombreux (moins de 2 %) sont le plus souvent des protestants dont la famille s'est convertie au contact des anglais avant leur départ de l'Inde. Dans ce pays les incendies d'églises et de temples ainsi que les assassinats de prêtres sont récurrents, en particulier dans l'Orissa, province au Sud de Calcutta et proche de l'ancien comptoir français deChandernagor.

Un mouvement appelé NDA, Nepal Defence Army, inconnu jusque là, s'illustre depuis 2008 dans de nombreuses attaques à la bombe de mosquées et d'églises : 3 morts dont un prêtre dans l'église de l'Assomption, l'église des Jésuites à Patan près de Kathmandou, de nombreux blessés dans des mosquées et dans une église à Biratnagar, dans le sud du pays. Le NDA prêche pour un hindouisme pur et en faveur de sa restauration comme religion d'Etat . Il faut se souvenir que, jusqu'en 2007, le Népal était le dernier royaume hindou du monde.

Ces théories ne trouvent pas actuellement de réel point d'appui dans la population népalaise. La situation pourrait cependant évoluer si la question ethnique devai émerger au Népal à l'occasion de l'écriture en cours d'une nouvelle Constitution. Certaines voix dans des plaines du Sud, où l'hindouisme est très dominant,  commencent à évoquer l'éventualité du rattachement à l'Inde proche au nom de l'appartenance ethnique, de la langue et de la religion

Guerre de religion et guerre civile ne sont jamais bien éloignées !

Partager cet article

Repost 0
Published by triplegem nepal
commenter cet article

commentaires