Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 09:56

Le moins que l’on puisse dire est que la presse népalaise évoque très peu l’actualité française et plus généralement européenne. Les népalais, vivant au centre de l’Asie, sont naturellement plus préoccupés des affaires de leurs voisins : Chine, Inde, Malaisie, etc … L’information concernant la France publiée dans la presse est souvent assez anecdotique comme en témoigne cet article paru vendredi 31mai dans les pages internationales de « The Himalayan Times » sous le titre « le French Kiss enfin dans le dictionnaire français » :

 

« Depuis des siècles il n’existait pas de mot pour traduire l’expression un  peu familière importée de l’anglais « french kiss », ce qui n’a surement pas empêché les citoyens français de continuer à le pratiquer !

 

L’erreur est maintenant réparée. Le verbe « galocher » -embrasser avec la langue- vient d’entrer dans le Petit Robert 2014. Certains seront surpris que la France – pays connu pour ses exploits amoureux et qui a donné au monde la sex-symbol Brigitte bardot, le photographe romantique robert Doisneau et même le scandaleux précédent Président du FMI Dominique Strauss-Kahn – ait attendu si longtemps pour qualifier ce passe-temps si populaire

 

Laurence Laporte des éditions Petit Robert indique que c’est la manière dont évolue le langage : « Nous avions déjà des expressions pour décrire le French Kiss, par exemple -embrasser avec la langue - mais pas de mot »

 

On considère habituellement que le terme French Kiss aussi appelé « baiser florentin » a été introduit dans la langue anglaise par les soldats revenant d’Europe après la première guerre mondiale. A l’époque les français étaient réputés pour leurs goût pour les "aventures" sexuelles

 

Madame Laporte dit que « galocher » était un terme d’argot connu depuis longtemps mais c’est seulement maintenant qu’il est officiellement reconnu dans le dictionnaire. Originellement la « galoche » est une botte qui sert à marcher sur la neige ou la glace, sa nouvelle signification évoque l’idée de « glisser la langue autour d’une glace »

 

L’experte en vocabulaire reconnait cependant que l’absence de mot n’a jamais suffi à empêcher la pratique !

Partager cet article

Repost 0
Published by triplegem nepal
commenter cet article

commentaires